Espace Aurore
33 rue du Géneral Dumont
17000 LA ROCHELLE
Port. 06.88.16.23.30

L'hyperphagie nocturne

17/02/2015

Si vous vous relevez la nuit pour manger, de façon répétée et de façon plus ou moins intense et que vous vous reconnaissez dans ce nouvel article consacré aux troubles du comportement alimentaire, sans doute souffrez-vous d'hyperphagie nocturne :

Albert Stunkard, un psychiatre américain, décrit en 1955, sous le nom de "Night eating syndrome", un comportement consistant en un besoin impérieux de manger au cours de la nuit. L'individu se réveille régulièrement au milieu de la nuit et ne peut se rendormir qu’après avoir absorbé une copieuse collation, souvent ingurgitée dans un demi-sommeil.
Le lendemain matin, il ne lui reste que des souvenirs imprécis de ce qu’il aura consommé durant l’épisode nocturne. Il n'est pas rare que la personne souffre aussi de troubles du sommeil : somnambulisme, apnée obstructive du sommeil. On peut comprendre cette conduite comme un abandon du contrôle favorisé par le relâchement nocturne. Toute la journée, l'individu contrôle son comportement alimentaire ce contrôle se trouve mis en échec durant la nuit.
On a aussi noté divers troubles neuroendocriniens associés à l'hyperphagie nocturne, qui sont autant de voies de recherches: élévation amoindrie du taux de leptine nocturne et de mélatonine, augmentation du cortisol plasmatique.

Top